Les romances de la reine Hortense

Les romances de la reine Hortense
« Elle (la reine Hortense) chérissait la musique et composait des romances. Il (Charles de Flahaut) chantait remarquablement et sa complaisance ajoutait à son talent. Elle se mettait au piano. Il modulait des chants d’amour et d’héroïsme. Elle était l’inspiratrice de ses pensées. Il était le chevalier parfait, « le jeune et beau Dunois », prêt à partir pour une campagne lointaine afin de mériter son cœur. C’était un accord touchant, une harmonie complète de leurs sentiments, de leurs goûts, de leurs mutuels désirs. »
(Le duc de Morny / Loliée / Emile-Paul)


une romance de la reine Hortense
Couverture de son édition
Le beau Dunois était-il le fils de la reine Hortense ?

« En partant pour la Syrie »
Paroles et partition se trouvent sur le site de la Fondation Napoléon