(pas de titre)

1865

Toutes les correspondances de l'année :
Contenu de la correspondance:

« Hélas ! mon cher lord Malmesbury, tout est fini depuis hier à huit heures du matin et je n’ai plus qu’à vous remercier de votre sympathie qui nous est chère. Nous sommes accablés par un malheur si imprévu, mais M de Flahault a supporté avec beaucoup de courage et de fermeté cette triste épreuve et va, je l’espère, pouvoir prendre quelque repos. Vous qui connaissiez bien Auguste, vous savez à quel point il méritait notre affection et vous comprendrez tout ce que sa famille perd en lui. A Paris, la consternation est générale et ce fatal événement prend les proportions d’une calamité publique. L’Empereur est profondément affecté et a passé deux heures au chevet du lit autour duquel nous étions tous rassemblés.
Adieu, mon cher Lord Malmesbury, croyez-moi bien sincèrement à vous. M.M.de Flahault, K.N.
P.S. – Je ne dois pas oublier de vous dire que l’Impératrice est venue aussi et a été pleine de bonté.
 
* Morny et son temps (Parturier / Hachette / p.269)

Toutes les correspondances de l'année :
Contenu de la correspondance:

 » Quelle espèce d’homme était M le duc d’Orléans ?

Charmant ! Surtout charmant ! »

 
* Flahaut (Françoise de Bernardy / Perrin / p.254)

Toutes les correspondances de l'année :
Contenu de la correspondance:

(mémoire du comte Fleury)
« Auguste, l’empereur est là. Voulez-vous lui dire quelque chose ? »
« L’Empereur est venu vous voir, il était là tout à l’heure.

l’Empereur, répondit M de Morny, sortant un peu de son délire, j’espère bien qu’il ne doute pas de mes sentiments pour lui.
Il est encore là, continua M de Flahaut, voulez-vous qu’il rentre ?
Mais certainement, certainement.Les assistants s’étaient écartés. Très bas, les deux frères purent échanger quelques paroles. Mais le répit accordé par le mal devait être très court. Une troisième fois, le délire s’empara du mourant. Alors l’Empereur quitta la place en sanglotant. Presque aussitôt après l’agonie commença. »

 

Morny, un voluptueux au pouvoir (Rouart / Gallimard / p.241)
Le Duc de Morny (Robert Christophe / Hachette / p.248)
Morny et son temps (Parturier / Hachette / p.266)
Flahaut (Françoise de Bernardy / Perrin / p.368-369)
Son élégance le duc de Morny (Augustin-Thierry / Amiot-Dumont / p.47)