(pas de titre)

1826

Toutes les correspondances de l'année :
Contenu de la correspondance:

 » Nous venons d’être bien inquiets, mon bon monsieur Leroi, notre ami. Bonne mère a eu la rougeole. Actuellement cette maladie est finie, mais elle a été prise cette nuit de ses grandes douleurs de foie. Cependant elle est mieux ce matin, mais elle dit que si vous ne venez pas la voir, elle ne se rétablira point, qu’elle est une pauvre patraque, qu’enfin elle est fort triste, et que, quoi qu’elle ait eu une maladie de jeune personne, elle a toutes les infirmités et les morosités de la vieillesse. Pour vous, vous connaîtrez ces malheurs dans cent ans, car vous n’êtes pas encore majeur et vous êtes même plus jeune que moi, ce qui nous fait à tous bien plaisir. Plus de vers, plus de rire, plus de chansons, et le 14 de mai se passera bien tristement, si vous ne voulez pas raviver un peu notre maisonnette. Je suis, pour toujours, votre ami,
 » AUGUSTE. « 

Madame de Souza et sa famille (baron André de Maricourt / Emile-Paul frères / p.340)

Toutes les correspondances de l'année :
Contenu de la correspondance:

« Je n’aime point qu’on attaque les morts (Napoléon) ; en se jetant sur une ombre, on risque de tomber par terre ! »
 
* Morny, l’homme du second empire (Dufresne / Perrin / p.50)