(pas de titre)

Paris, dimanche 30 novembre 1851 | Charles de Flahaut à sa femme | agitation à Paris et troupes excitées

Titre de la correspondance: Paris, dimanche 30 novembre 1851 | Charles de Flahaut à sa femme | agitation à Paris et troupes excitées
Toutes les correspondances de l'année :
Contenu de la correspondance:

« Ce que vous avez entendu dire à Belgrave Square est très exact ; j’espère que la dame (la duchesse d’Orléans. Il semblerait, d’après ce passage et l’extrait qui suit, que quelqu’un à Belgrave Square avait été secrètement avisé des événements qui se préparaient à Paris.) qui vous a vue l’autre jour aura le bon sens de se tenir tranquille…L’agitation dans laquelle on vit ici, m’aurait beaucoup plu dans ma jeunesse, mais elle ne me va pas du tout à présent, – et encore elle ne peut qu’aller crescendo. Les vieux chefs de la majorité perdent chaque jour du terrain, et je ne pense pas que Broglie et Molé puissent réunir une douzaine de votes. Ce serait perdre son temps que songer à comploter avec eux. S’ils avaient ainsi que Changarnier lié leur sort à celui du Président, ils eussent été les maîtres du pays ; – aujourd’hui ils ne sont rien. On vous a mal informé au sujet de l’Artillerie ; elle est aussi bien disposée que l’Infanterie et la Cavalerie ; Les troupes, (tous les corps de Paris) ont bien plus besoin d’être calmées qu’excitées. L’Assemblée tombe chaque jour plus en discrédit. Bref, elle est en état de dissolution »

Dans l’entourage de l’Empereur (Emile Dard / Plon / p.61)
Louis-Napoléon à la conquête du pouvoir (Dansette / Hachette / p.380)
Flahaut (Françoise de Bernardy / Perrin / p.309)
Morny et son temps (Parturier / Hachette / p.90)
Le coup du 2 décembre (Henri Guillemin / Gallimard / p. 347)
Le secret du coup d’Etat (Guedalla-Kerry / Emile-Paul 1928 /p.155)

toute la correspondance échangée entre Charles de Flahaut et sa femme Margaret Mercer Elphinstone