(pas de titre)

Paris, mardi 11 novembre 1851 | Charles de Flahaut à sa femme | confusion politique

Titre de la correspondance: Paris, mardi 11 novembre 1851 | Charles de Flahaut à sa femme | confusion politique
Toutes les correspondances de l'année :
Contenu de la correspondance:

Vous ne pouvez vous faire une idée de la confusion qui règne ici à la fois dans les choses et dans l’esprit des gens. Ce qu’il en adviendra, Dieu seul le sait, – mais pas grand’chose de bon, je crains.Je ne me sens pas bien brillant : ma maladie me rend fort bilieux. Les réceptions d’Auguste sont plus nombreuses que jamais. Quand nous avons déjeûné, la pièce était remplie : Rouher, Boilay, etc., etc., etc., et le salon était plein de personnes qui attendaient. C’est un pays de mendiants.J’apprends que, à cause des faveurs qu’on croit réservées par Palmerston aux réfugiés de toutes les nations, les anglais sont extrêmement impopulaires. (Kossuth était venu en Angleterre vers la fin d’octobre et Palmerston avait insisté pour le recevoir). Envoyez mes lettres à Emilie avec mon affection.
* Le secret du coup d’Etat (Guedalla-Kerry / Emile-Paul

toute la correspondance échangée entre Charles de Flahaut et sa femme Margaret Mercer Elphinstone