(pas de titre)

Paris, jeudi 24 avril 1851 | Charles de Flahaut à sa femme | proposition de révision de la Constitution

Titre de la correspondance: Paris, jeudi 24 avril 1851 | Charles de Flahaut à sa femme | proposition de révision de la Constitution
Toutes les correspondances de l'année :
Contenu de la correspondance:

Mon dîner s’est fort bien passé. La Princesse (De Liéven) avait prié les Ashley, les Sainte-Aulaire, Molé,Guizot, Changarnier, D[uc] de Noailles. Ce ne fut pas précisément amusant mais pas inintéressant non plus. Changarnier dit que la révision serait proposée par le gouvernement, ou à défaut de lui par quelqu’un de l’oppositon ; c’était une question à régler, mais, une fois réglée – par l’adoption ou le rejet, – l’agitaion actuelle cesserait. Molé déclara qu’un mois auparavant Duvergier de Hauranne avait pensé la proposer, mais qu’il avait abandonné son idée.
Je trouve très fâcheux et absurde que les détenteurs de cartes d’abonnement se conduisent ainsi à propos de la visite de la Reine (Victoria) à l’Exposition et cèdent de si mauvaise grâce ces quelques heures à Sa Majesté (Le prince consort avait exigé, pour avoir plus de place, que les abonnés fussent exclus de la cérémonie inaugurale de l’Exposition, mais il en fut dissuadé finalement par Lord Granville, et l’on retira l’interdiction (Henry Greville, Journal))…
* Le secret du coup d’Etat (Guedalla-Kerry / Emile-Paul 1928 /p.128-129)

toute la correspondance échangée entre Charles de Flahaut et sa femme Margaret Mercer Elphinstone