1833 | Madame de Souza à Sainte-Beuve (Parole) | lectures d’Auguste

Toutes les correspondances de l'année
Contenu de la correspondance

“Vous voyez bien ce jeune homme dont l’avenir me préoccupe et m’intéresse. Quels livres croyez-vous qu’il choisisse pour ses lectures ? Vous pensez qu’il lit des romans, des poésies légères, des mémoires agréables, des contes de Voltaire. A tout cela, il préfère des livres de métaphysique, de théologie. Et savez-vous la raison qu’il m’en donne ? J’étudie les livres de religion, dit-il, parce que je veux tout de suite couler à fond cette question-là.”
 

 

Dans l’entourage de l’Empereur (Emile Dard / Plon / p.49)
Morny et son temps (Parturier / Hachette / p.26)
Madame de Souza et sa famille (baron André de Maricourt / Emile-Paul frères / p.359-360)