(pas de titre)

16 avril 1849 | Thiers à Charles de Flahaut

Titre de la correspondance: 16 avril 1849 | Thiers à Charles de Flahaut
Toutes les correspondances de l'année :
Contenu de la correspondance:

réponse à la lettre de condoléances envoyée à l’occasion probablement de la mort du banquier Dosne, son beau-père)

 
Mon cher Flahault,
Je vous remercie de vos excellents témoignages, et je vous assure que j’en suis vraiment sensible. Nous avons perdu un excellent homme, sage, habile et probe. Il avait travaillé toute sa vie pour assurer une fortune à ses enfants, et il a vu cette odieuse révolution de 1848 en détruire une partie. Les troubles de cette année l’ont livré sans forces aux coups du choléra. Il nous laisse un avoir très modique, mais suffisant pour nous soustraire à toute dépendance. Nous voilà dans la médiocrité et la liberté. C’est ce qu’il nous faut, et sans nos chagrins de coeur, nous serions sans aucune affliction pour le reste. Quelle année que celle qui vient de s’écouler ! Et quelles années que celles qui nous attendent ! Gardons au moins la paix, qui nous permettra de nous voir, et qui permettra aux honnêtes gens de tous les pays de se tendre toujours la main.
Adieu. Je vous prie d’adresser mes hommages à Madame de Flahault.
Tout à vous.
A.Thiers
* Le secret du coup d’Etat (Guedalla-Kerry / Emile-Paul 1928 /p.80-81)