lettre du marquis d’Arbaud Jouques à la comtesse d’Albany Jouques, le 15 octobre 1811

La Comtesse d’Albany
Lettres inédites de Madame de Souza (et d’autres…)
(Le Portefeuille de la comtesse d’Albany : 1806-1824, par Léon-G. Pélissier)


 Les annotations (en italique) sont de Léon-G. Pélissier ; Les passages [entre crochets] sont dans Saint-René Taillandier ; « Néné » est le surnom que Mme de Souza a donné à Charles de Flahaut, son fils ; les sujets concernant Charles de Flahaut sont reproduits en rouge ; l’orthographe ancienne est respectée.

 lettre du marquis d’Arbaud Jouques à la comtesse d’Albany
Jouques, le 15 octobre 1811

 

... Sans doute je ne craindrai pas d’être injuste en plaçant pour la grâce, la délicatesse et le fini, Mme de Souza à côté de Mme Cotin, la première de nos romancières pour l’énergie, la véhémence et l’élévation. J’ai lu avec le plus vif intérêt Eugénie et Mathilde. Ce charmant roman est digne de ses devanciers et de son aimable auteur ; je l’ai acheté ainsi que ses frères et soeurs : Adèle, Eugène de Rothelin, Charles (Il avait d’abord écrit Philippe) et Marie, puisque Mme de Souza a oublié qu’elle m’en avait promis un exemplaire. Elle a usé avec moi du droit des jolies femmes et aimables, celui de ne pas se tenir ou oublier des promesses que leur surprennent (sic) une indiscrète importunité.

[Le portefeuille de Mme d’Albany]